Le pouvoir de la pensée

La pensée demeure le vecteur de toutes créations. Nous sommes dans un univers d’énergie et l’énergie obéit à la pensée. Selon l’antique axiome « L’énergie suit la pensée » nous engendrons nos réalités selon la qualité et la teneur de nos pensées. Lorsqu’une personne réussit à changer la qualité de ses pensées c’est toutes sont existences qui se voit transformé.

Il ‘y a pas de magie dans le pouvoir créateur de la pensée. C’est une loi de la nature. Toutes pensées bonnes ou mauvaises agissent sur notreImage associée corps et notre monde. Cependant, pour qu’une pensée devienne manifeste, elle a besoin d’être supportée par une émotion. Sans émotion la pensée est diaphane, aléatoire et sens autre effet que de voiler l’esprit lumineux. Lorsqu’une pensée est uni au cœur et est habillée par une émotion, elle trouve la voie de la précipitation dans la matière. Or, nos vies sont la manifestation d’une foule de pensées bonnes comme mauvaises que nous avons bien souvent nourrit de façon inconscience, avec une couleur émotionnelle particulière. Les rêves, les désirs, les aspirations, les projets, les entreprises sont construits à partir de pensées habillées d’émotions.

Les pensées ont pour mission de se matérialiser. Les  formes que nous voyons autour de nous sont des pensées devenues tangibles. Le monde visible vient de l’invisible. Le tangible nait de l’intangible. Ce qui est en bas se manifeste selon ce qui est en haut.

Nos pensées agissent comme de gouttes d’eau tombant dans un étang calme. Chaque goutte aura pour effet de créer des ondulations à la surface de l’étang lors de son impact. Ces ondulations partiront vers la périférie de l’étang pour ensuite revenir à leur point d’origine. La puissance de l’impact de la goutte d’eau sur la surface de l’étang détermine la vitesse de propagation de l’onde et son retour à son point d’origine. Or, plus nos pensées sont puissantes et porteuse de charges émotives, plus leurs effets sont remarquables dans notre réalité.

Mais la loi de la pensée peut parfois sembler mystérieuse. En effet, il arrive que nos pensées ne se matérialisent pas et qu’en revanche d’autres pensées indésirables se manifestent. Nous ouvrons ici la porte à la raison d’être du développement personnel et spirituel. Parvenir à manifester nos désirs et nos pensées les plus nobles demeure la devise de tous êtres devenu conscient de son pouvoir de créer sa vie. Il existe une foule de prérogatives pour que nos pensées trouvent leur issu dans notre monde. Entre autre, un inconscient favorable plutôt que défavorable, un dégagement émotionnel plutôt qu’un encombrement, un esprit responsable plutôt que victime, un élan créateur plutôt que saboteur, une estime de soi plutôt que la mésestime, le pardon plutôt que la culpabilité. Loge en nous un bagage considérable de forces antagonistes neutralisant le pouvoir de nos pensées. Grandir c’est de se libérer de ce qui fait obstacle au pouvoir infini de nos pensées.

Paul Beaudry